Festi'ValCéou

Concores Lot - 46 2021 4ème édition (bis)

Soirée Guinguette 28 juillet

Le Cachalot Mécanique nous propose une programmation chanson à Concorès ce 28 juillet.
18h : Concert jeune public Marin présente « PITPIT : Chansons sauvages pour enfants domestiques ». Salle polyvalente. Entrée 5€
19h30 : Simon CHOUF et le Hard Cordes Trio
21h : Manu Galure « Vertumne »

Pitpit : Marin (chant, piano, accordéon) Guillaume Viala (vibraphone, marimba et autres percussions) Aude Bouttard (contrebasse)
Tara ! Tarout ! Y a des moutons en dépression, des éléphants dans les jardins et dans le ventre de la baleine, un canapé. Paguma ! Simr ! Les coccinelles sont au parking, les zébus sur la tour Eiffel, et sur ma langue, y a des poèmes de poètes. Tenez, par exemple : sous la plume de Jacques Roubaud, on cherche des fourmis mini-minuscules, on part à la chasse au Couscous Tacheté, on cause – en langues animales – des Animaux dont nul ne parle. Des plumes, il y en a quelques autres : celles de mes amis chansonniers, de Théophile Gautier, de l’oie qui va toujours vers le nord et des pigeons qui chient sur Paris… Gagak, Pitpit ! Musique ! Ronflez contrebasses ! Vibrez, vibraphones ! Pianez, pianos ! On sort le bestiaire du vestiaire…

Simon CHOUF et le Hard Cordes Trio
Au départ, il y a l’idée d’Eugénie Ursch de réunir pour le festival « Fous d’archet 2017 » son Hardcordes Trio et Simon Chouf, le temps de quelques chansons. Il en suffira de trois, et ce sera une évidence pour eux qu’il faudra trouver un prolongement à cette aventure sur un répertoire plus long.
Ce sera chose faite en novembre 2017 durant la semaine de concerts toulousains qui fêtera le
quatrième album de Chouf « Volatils », avec une première au Bijou. Puis durant l’automne 2018, l’enregistrement, sous la houlette d’Arnaud Gineste (Doolin’,
Thomas Dutronc, Samarabalouf) au coin de la cheminée d’une maison en pierres dans les Cévennes, des chansons tirées des deux derniers albums de Chouf « L’hôtel des fous » et « Volatils » ré-arrangées autour des cordes, de la guitare acoustique et au plus près de la voix et des textes. Et l’aventure continue sur scène pour notre plus grand plaisir.

Manu Galure « Vertumne »
A Concorès, est-il besoin de présenter Manu Galure? Il nous avait régalé de ses chansons en décembre 2019, lors de son « Tour de France à pied et en chansons ». On le retrouve maintenant dans son nouveau spectacle « Vertumne ». Sur scène, un piano à queue et un piano droit. Manu Galure et Lorenzo Naccarato se font face. On les voit trafiquer dans les cordes, désosser les instruments, cogner, scotcher, et chaque chanson surprend par des sonorités nouvelles et des bruits étranges. Si écouter des pianos préparés est une expérience surprenante, observer des musiciens traiter leurs instruments comme un atelier de bricolage est un moment réjouissant. On retrouve Manu Galure toujours aussi électrique, toujours aussi fou, qui joue du pied, du coude et qui grimpe sur des pianos, mais installe, avec délicatesse, entre deux instants de fracas, une douceur et une tendrese qu’on ne lui soupçonne pas.